a hérité des jeux sur parking, proches des fameuses arènes, constitués de granits concassés sur un sol damé par le roulement des véhicules. Les donnes sont irrégulières et souvent fausses avec des pierres affleurant sous la surface. Le tir légèrement devant est possible mais attention aux pierres.

Lors de la 1ère partie contre la championne de la SARTHE, Marine DUGUE, le temps est couvert mais il ne pleut pas.

Après un début de partie tout à l'avantage de son adversaire, qui montrait des qualités de tir indéniables (2 frappes sur 3, dont une "à la sauté"), Christiane se reprend bien et aligne elle aussi un 2 sur 3 au tir et parvient à assurer son point pour égaliser à la 8ème mène (5-5). Avantage à Christiane lors des deux mènes suivantes, mais elle ne parvient pas à en profiter, manquant son tir par 3 fois pour la marque et laissant son adversaire prendre le score à chaque fois avec sa dernière boule après avoir perdu trois boules au point et une au tir sur ces deux mènes.

La 11ème mène revient à Christiane après deux belles reprises et grâce à un nouveau trou de son adversaire (6 à 7).

La 12ème mène est décisive : Christiane tombe mal sur son premier point alors que son adversaire assure un beau point. Après un tir manqué et une boule au point qui de nouveau répond mal, son adversaire peut empocher facilement les 3 points (6 à 10)

Sur la 13ème et dernière mène, Christiane reprend un beau point à 30 avec sa première boule : Carreau de son adversaire. Sa deuxième boule tombe mal de nouveau, mais elle reprend cependant le point de sa 3ème ….. et de nouveau carreau de son adversaire : 3 nouveaux points pour la championne de la Sarthe et fin de la partie après 45 minutes de jeu.

Evolution du score : 0-1, 0-2, 1-2, 1-3, 1-5, 3-5, 4-5, 5-5, 5-6, 5-7, 6-7, 6-10, 6-13

Pendant ce temps, dans la même poule, la championne de SEINE-St-DENIS, Sylvie RIUNE, l'emporte 13 à 12 sur la représentante des LANDES.

Pour la 2ème partie contre la joueuse locale, Valérie OTHEGUY, vice-championne des LANDES, les conditions climatiques évoluent. Des averses intermittentes surviennent.

Après un début de partie équilibré, où chacune des joueuses profite des erreurs de son adversaire pour marquer, Christiane finit par se détacher à la 12ème mène par un très beau +3pts assurés à 5 cm du bouchon dans une flaque d'eau (12 à 7). Jusque là la partie s'est jouée essentiellement au point avec des appuis et des boules poussées dans un terrain toujours aussi difficile mais de plus en plus gorgé d'eau avec les averses. On croit que le plus difficile est fait d'autant plus qu'à la mène suivante Christiane a 2 boules pour la gagne…. mais ne parvient pas à conclure. Pire, elle encaisse 2 points (12 à 9). Çà semble galvaniser son adversaire qui parvient à égaliser au bout des 2 mènes suivantes, essentiellement par des reprises au point. La dernière mène est indécise jusqu'à la dernière boule : Reprise de la joueuse des Landes à sa dernière boule, et finalement reprise de Christiane également de sa dernière boule grâce à son premier point qu'elle pousse vers le but. Victoire à l'arraché après près d'une heure de jeu !

Evolution du score : 2-0, 2-2, 3-2, 3-4, 4-4, 6-4, 6-6, 7-6, 8-6, 8-7, 9-7, 12-7, 12-9, 12-11, 12-12, 13-12

Pendant ce temps la joueuse championne de SEINE St DENIS l'emporte 13 à 2 sur la joueuse de la SARTHE et se qualifie pour la suite de la compétition.

La partie de barrage s'effectuera donc contre son adversaire de la première partie. Les averses sont plus fréquentes et interrompront la partie à plusieurs reprises

La partie a commencé à 10h40. Très équilibrée sur les trois premières mènes, la relative contre-performance au tir de Christiane ensuite permet à son adversaire de se détacher nettement au bout de 8 mènes (4 à 9), d'autant plus que le tir de la joueuse de la SARTHE est, quand à lui, bien plus performant ( 7 frappes sur 9 au bout de la 9ème mène). Une frappe sur deux à la 11ème mène ne permet pas à Christiane de marquer (5 à 12). A la 12ème mène, un coup du sort (déplacement de but à la dernière boule) laisse 3 points à son adversaire sur le tapis. Christiane parvient à couper 2 points et frappe pour la marque (et pour ne pas perdre) avec sa dernière boule (6-12). Mais la 13ème mène est fatale. Après un premier point à 40 repris à 20cm par son adversaire, Christiane choisit l'option de pointer et ne parvient pas à reprendre avec ses deux dernières boules.

Après ¾ d'heures de jeu, Christiane est éliminée dans une poule qui semblait à sa portée si elle avait pu jouer à son meilleur niveau, laissant bien des regrets.

Evolution du score : 2-0, 2-2, 2-3, 2-5, 2-7, 2-8, 4-8, 4-9, 5-9, 5-11, 5-12, 6-12, 6-13

On peut souligner que la joueuse de la SEINE St DENIS, 1ère qualifiée dans cette poule, échouera le lendemain en ¼ de finales face à la future championne de France, Nelly PEYRE de la Ligue AQUITAINE.